Les différents modèles d’écharpes de portage

Il existe plusieurs modèles d’écharpe de portage, les plus couramment utilisés sont les modèles :

  • en sergé croisé
  • en coton jersey ou en coton lycra
  • à anneaux ou Sling
  • asiatique
  • sans nœuds

L’écharpe en sergé croisé

C’est l’écharpe classique ou de base vu qu’elle offre un grand nombre de possibilités pour porter bébé. Elle permet de le porter sur le ventre (portage ventral) afin de contempler l‘enfant en face-à-face et même de l’allaiter en toute discrétion. Pour les grands débutants, elle rassure et indique, sans intermédiaire, si tout va bien ou si le bébé a besoin que l’on modifie l’attitude du porteur (posture, rythme ou quantité de mouvements, tonicité de l’attitude…).

Cette écharpe permet également de le porter sur la hanche (portage latéral) et sur le dos (portage dorsal). Résultat : le porteur peut être plus actif pour vaquer à ses occupations. Par ailleurs, ce modèle existe en plusieurs longueurs que l’on choisit en fonction de la morphologie des parents, de la maman ainsi que du papa. Elle s’utilise de la naissance aux 3 ans de l’enfant environ.

L’écharpe en coton jersey ou en coton lycra

L’écharpe en coton jersey ou en lycra est plus souple que le sergé croisé et plus facile à installer vu la matière élastique avec laquelle elle est fabriquée. Néanmoins, cette élasticité la restreint à un usage en croisé enveloppé, devant ou sur le dos. Pour celles qui sont fabriquées en coton jersey, elles sont très douces pour les premiers mois du bébé. Pour celles qui sont fabriquées en coton lycra en revanche, elles sont nettement plus confortables que le jersey pour les poids lourds. Dans les deux cas, il est possible d’avoir l’écharpe sur soi et de pouvoir enlever et remettre l’enfant sans défaire le nœud.

En effet, le principal avantage de cette écharpe de portage est d’avoir un seul nouage qui permet de positionner l’enfant suivant plusieurs positions : sur le devant notamment, sur la hanche ou dans le dos. Elle s’utilise de la naissance aux 3 ans de l’enfant, si son poids ne gêne pas.

L’écharpe à anneaux ou Sling

C’est une bande de tissu à nouer grâce à 2 anneaux, pratique pour de courtes durées puisque l’on installe facilement son enfant. Cette écharpe de portage ne demande pas de nouage à faire ce qui permet d’installer et de sortir son bébé aussi facilement que rapidement. Elle est également peu encombrante : elle peut rester autour du buste même sans le bébé. En plus de ce côté pratique, elle est avantageuse du point de vue physiologique. Un nourrisson peut rester très confortablement en position regroupée tout comme un bébé plus grand peut y être assis accroupi.

Même si le poids de l’enfant ne repose que sur une épaule, le Sling permet de le porter en position assise ou couchée, devant, sur le côté ou dans le dos. Il est aussi très simple de passer de la position ventre à ventre à la position berceau assis pour donner le biberon ou à la position berceau allongé pour allaiter. Cette écharpe de portage est idéale pour l’allaitement et est adaptée au portage d’un nouveau-né jusqu’à l’âge de 3 ans environ.

L’écharpe de portage asiatique

Comme son nom l’indique, l’écharpe de portage asiatique s’inspire du portage de bébé en Asie, une méthode qui a été et qui est encore beaucoup pratiquée aujourd’hui. Qu’il s’agisse d’un porte-bébé d’inspiration japonaise (onbuhimo), chinoise (mei tai) ou coréenne (podeagi), on parle toujours d’un grand carré de tissu très simple à nouer auquel sont attachées quatre grandes lanières. Ce système permet d’adopter la position face-à-face, latérale ou dorsale et s’utilise de la naissance aux 3 ans de l’enfant environ.

L’écharpe sans nœuds

Contrairement au Sling, une écharpe sans nouage avec des anneaux, l’écharpe sans nœud est composée de deux bandes fourreau de tissu que l’on croise sur les épaules. Son utilisation est assez limitée puisqu’elle permet de porter le nourrisson et le bébé de 18 mois maximum devant, en position couchée ou assise, face ou dos à la route.